30/07/2005

Avant le départ

En voyant l’humeur de mon épouse, je me rends compte que ces vacances vont être pas facile. Nous partons avec nos trois ados ce qui ne va pas être du tout repos. Nous sommes au creux de la vague pour ce qui concernent nos relations. De part et d’autre nous appréhendons. Les jeunes ont eu leurs congés, les parents eux cherchent le bout du tunnel. Les activités ne prennent pas beaucoup repos lorsqu’on est adulte et chef de famille, chargés de mener la petite troupe. Cette année cela me pèse, la santé et le cœur s’atténuent. Je garde tout de même l’espérance de vivre des moments savoureux.


13:22 Écrit par Aimable | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

28/07/2005

Espoir

Je pars en vacance pour trois semaines , je ne compte pas en rester là avec mon blog. J’ai besoin de lui pour moi-même et mon bien-être. Je me confie à lui, comme le reflet d’un miroir qui répond à mon appel. Témoin de mon existence, il me fait découvrir un être singulier. Comme un écho il répond au delà de mes espérances, grâce à la vie, le respect et l’amour qu'il m'apporte. Il me fait aussi découvrir l’autre par moi-même. Les encouragements extérieurs m'invitent à continuer mon chemin, les yeux levés audessus de l’horizon.  Je cherche cet espoir qui construit ma vie. Tel un navigateur qui se laisse emporter par son bateau.

Agréable été à tous, merci à ceux qui posent le regard sur mes quelques mots hésitants qui s'éparpillent sur mon blog. Leur but est de vous apporter un petit moment de bonheur. Abientôt !



21:31 Écrit par Aimable | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

27/07/2005

Labyrinthe

Je me perd dans les méandres du web. Moi qui voulais être fidèle à mon blog. Je me laisse distraire par les autres et les millier d'adresses qui défilent sur internet. J'abandonne moi aussi, moi qui me croyait fidèle. La volonté est belle et bien présente mais le physique reste limité.
Prendre le temps d'écrire parraît subitement irréalisable, bloqué sur des pensées inexplicables. Je cherche à me dépasser à faire mieux que les autres. Belle prétention bercé d'illusions.  La vie est  un emprunt les fruits ne m'appartiennent pas. Ma seule grâce est d'en bénéficier.

11:12 Écrit par Aimable | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

15/07/2005

Repos

Notre stade nautique à fait plusieurs milliers de visiteurs hier. Une grande consommation de crème solaire à été étalée sur les corps chauds et rougis par la chaleur. Malheur à ceux qui n’ont pas pris les précautions nécessaires. Lorsque je suis trop exposé au soleil ma maladie à moi est la diarrhée, même en m’enduisant de lotion solaire. Les moments les plus ensoleillés sont entre midi et deux, les ordinateurs et les télés fonctionnent à plein régime. Le psychique à besoin de repos lui aussi, si la sieste ne la consume pas, notre humeur en compatit.


14:20 Écrit par Aimable | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

09/07/2005

Délimitation

Il est difficile d'être logique lorsque nous sommes submerger par tant de nouvelles technologies. L'audio visuel nous fait perdre notre orientation, en particulier chez les enfants. Les plus jeunes ont des difficultés de percevoir le réel de l’anticipation ou de la fiction. Chaque générations à ses délimitations. Les grands parents parlent de la seconde guerre, d’autres de mai 68, la France socialisme avec Mitterand, plus récemment après 1990 le monde de l’ordinateur et de l’électronique. Notre univers évolue avec une vitesse extraordinaire. Au début du siècle dernier l’homme s’invente des ailes pour voler. Maintenant nous pouvons faire voler plusieurs centaines de tonnes au-dessus de notre tête a une vitesse qui nous était inimaginable au début du 20ème siècles. Dépasser par tant de progrès les jeunes doivent aujourd’hui se distinguer eux aussi par rapport à leur propre conception des choses.



20:32 Écrit par Aimable | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

08/07/2005

A la recherche d'une surprise

En remuant les blogs, je passe des longs moments à chercher la personne qui me ressemble. Je fouille, trouve des expressions des idées qui pourrai être les miennes. Les vécus se ressemblent s’assemblent, se complètent, s’apprivoisent, se multiplient, se prolongent,  enrichissent notre vie et celles des autres. Ce que l’on vit et ce que l’on exprime peut avoir des nuances et des facettes différentes l’une de l’autre et apporter l'abondance, la prospérité  grandissant pour nous épanouir. Je nécessite le recours les autres et les autres je l'espère ont besoin de moi.




22:08 Écrit par Aimable | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Réflexions

Il faut que je fasse des efforts, il a des personnes qui aiment ce que j’écris. Moi-même cela me passionne, c’est  la première raison de ce Blog. Je manque d’entraînement, d’imagination. Ecrire régulièrement est important comme dans chaque discipline, si ce n’est que quelques mots. J’ai eu les encouragements mon devoir est de vous rendre ce plaisir. Bon courage celui-ci s'adresse autant à vous qu'à moi, permettez que je le partage merci !  A bientôt !



13:36 Écrit par Aimable | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

02/07/2005

Ados

L’adolescence est une période difficile pour les enfants comme pour les parents. Les mots entre eux n’ont plus les mêmes sens. Les entonnassions sont stéréotypés, monotones ils font pensé à des aboiements. Le langage toujours plus difficile s’appauvrit. L’amour bien souvent présent découvre ses limites. Enfants et parents sont égaux et dissemblable à la fois par leur incompréhension. Nous pouvons mettre un terme en donnant de l’importance à l’autre et ne pas rester sur mos idées toutes faites. Le plus intelligent cèdera pour donner à l’autre la possibilité de se racheter mais l'autorité à besoin d’être sauvegarder pour subsister et donner à la vie le goût de l’amitié.




19:14 Écrit par Aimable | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

01/07/2005

Vacances

C’est triste pour ceux qui restent de voir les autres partir joyeusement en vacances. Aussi désemparé que le proverbe qui dit : " le malheur des uns fait le bonheur des autres ". La vie me déconcerte. Mais les moments ne durent que rarement. Quelquefois la mélancolie me gagne, je prévoie et prépare alors une nouvelle période plus heureuse. Avec espoir,  je pars à la découverte du changement. Transformer ses sentiments ne se fait pas sans effort. Etre heureux demande de l’imagination du travail de la patience.  Si nous ne partons pas tout de suite nous devons savoir que notre tour arrivera. Les congés doivent être un dépaysement, celui-ci s’obtient aussi en changeant nos habitudes. Surmonter ses peines, les dépasser. Faire d’autres activités ressemblent à des vacances. Provoquer le changement est toujours mieux que de le subir.



18:28 Écrit par Aimable | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Cadeaux

Dans nos boites aux lettres, nous trouvons toutes sortes de surprises quelquefois exaltantes comme : vous avez gagner… ou bien encore nous vous offrons… Régulièrement pour nous appâter ces lettres nous envahissent. Il y aussi les classiques celles que nous connaissons tous. Pour mon anniversaire de mariage une enveloppe aux couleurs de la France et aux allures militaires vient se distinguer des autres. Très curieux, un peu impatient je l’ouvre. Le ministère de l’économie et des finances se fait le plaisir de nous quémander des sous pour avoir excédé de quelques kilomètres la vitesse obligatoire en dehors d’une agglomération, nous menaçant pour les mêmes raisons d’enlever des poins sur notre permis. Docilement mais contrarié je paye rapidement mon délit pour obtenir une diminution de peine. Voici donc les mésaventures d’un français moyen ! Un souci parmi tant d'autres, ne nous décourageons pas !


 



13:26 Écrit par Aimable | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |