03/04/2007

Vivre

Avec la mondialisation et l'ordinateur, il n'est pas facile de garder notre savoir vivre. Heureusement cela s'apprends aussi avec Internet. *   Etiquette et savoir vivre.        

Je ne dois pas rester ignorant devant une fête aussi importante que celle de Pâques. Ce n'est pas uniquement un jour férié, mais un moment à découvrir avec joie. Bonne et joyeuse Pâques !

13:20 Écrit par Aimable dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

25/03/2007

Le combat

 Sites grandioses, le désert est immense comme le combat de l'homme. Aux frontières et aux limites de son existance,  il continue à aller de l'avent. * *

 

 

 

14:56 Écrit par Aimable dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

24/03/2007

Utiles

J'ouvre la fenêtre du web pour y trouver un peu mon plaisir. Des adultes passent un temps important à consulter leur petite fenêtre qui donne sur le monde. De plus en plus l'informatique et Internet sont à la portée de tous, qu'ils soient jeunes où vieux. Utiles a résoudre les soucis et soulager nos peines.  *  *

 

21:35 Écrit par Aimable dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

19/03/2007

Tous ensemble

Nous vivons un monde à la fois cruel et magnifique. Chaque être humain participe activement a sa métamorphose. Le réconfort et l'espoir de la planète  est d'aimer. Acceptez sa générosité et sa beauté en sachant que le bonheur ne se trouve pas toujours là ou nous croyons le trouver. *  *  

11:16 Écrit par Aimable dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

06/03/2007

Cadeaux

"Que pourrais-je lui offrir pour son anniversaire, ou pour Noël ?" ou bien

"Que puis-je offrir à une personne qui a déjà tout ? "
Posons  la question autrement : que dois-je faire pour rendre quelqu'un plus épanouis, plus heureuse ?

La réponse n'est pas toujours la où l'on attend. Je pense qu'il faut être attentif,  disponible, moins matérialiste. Rechercher des cadeaux qu'on ne voit pas mais qui réchauffent les coeurs.  * *

13:26 Écrit par Aimable dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

04/03/2007

Ouverture


Tous les jours nous découvrons de nouvelles pages sur Internet. Un portail que nous n'avons jamais parcouru, un thème, une approche différente et une ouverture d'esprit plus grande. *

19:57 Écrit par Aimable dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

03/03/2007

Rêve

Il n'y a qu'une chose qui puisse rendre un rêve impossible, c'est la peur d'échouer. 

10:40 Écrit par Aimable dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

02/03/2007

 Dépaysements

Internet nous fait rencontrer des moments insolites et nous donne la possibilité de nous évader un court instant pour oublier nos soucis personnels. * * *

18:17 Écrit par Aimable dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

27/02/2007

Soupir

Au fil des jours,  une avalanche d'informations envahissent mon regard et mes oreilles, seulement une toute petite partie parvient vraiment à se loger dans ma mémoire.   *  *

17:32 Écrit par Aimable dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

31/01/2007

Une leçon de vie

Voici l'histoire de Fleming, un pauvre fermier écossais.

Un jour, alors qu'il tentait de gagner la vie de sa famille, il entendit un appel au secours provenant d'un marécage proche. Il laissa tomber ses outils, y courut et y trouva un jeune garçon enfoncé jusqu'à la taille dans ce marécage, apeuré, criant et cherchant à se libérer.

Le fermier sauva le jeune homme de ce qui aurait pu être une mort lente et cruelle.

Le lendemain, un attelage élégant se présenta à la ferme.

Un noble, élégamment vêtu, en sortit et se présenta comme étant le père du garçon que le fermier avait aidé.

  • Je veux vous récompenser, dit le noble. Vous avez sauvé la vie de mon fils !
  • Je ne peux accepter de paiement pour ce que j'ai fait ! répondit le fermier écossais.

Au même moment, le fils du fermier vint à la porte de la cabane.

  • C'est votre fils ? demanda le noble.
  • Oui, répondit fièrement le fermier.
  • Alors, je vous propose un marché. Permettez-moi d'offrir à votre fils la même éducation qu'à mon fils. Si le fils ressemble au père, je suis sûr qu'il sera un homme duquel tous deux seront fiers.

Et le fermier accepta.

Le fils du fermier Fleming suivit les cours des meilleures écoles et à la grande finale, il fut diplômé de l'Ecole de Médecine de l'Hôpital Sainte-Marie de Londres.

Porteur d'une grande aspiration, il continua jusqu'à être connu du monde entier. Le fameux Dr Alexander Fleming avait en effet découvert la pénicilline.

Des années plus tard, le fils du même noble qui avait été sauvé du marécage était atteint d'une pneumonie.

Qui lui sauva la vie, cette fois ?... La pénicilline.

Comment s'appelait le noble ? Sir Randolph Churchill et son fils, Sir Winston Churchill.

Quelqu'un a dit un jour :

Tout ce qui s'en va revient...

Travaille comme si tu n'avais pas besoin d'argent.

Aime comme si tu n'avais jamais été blessé,

Danse comme si personne ne te regardait.

Chante comme si personne ne t'écoutait.

Vie comme si le Ciel était sur la Terre.

Auteur Inconnu

Dans mon enfance, il m'était arrivé aussi d'être prisonnier dans un marécage. Mes amis avaient fait le nécessaire pour m'en faire sortir. Ma vie n'était pas vraiment en danger. Elle aurai pu l'être si je m'étais aventuré seul. Cette histoire m'apporte une belle leçon, je retiens principalement les dernières phrases que je m'efforcerai dans mon possible de mettre en pratique.

10:52 Écrit par Aimable dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

27/01/2007

Message

« On dit que le silence est la voix de la complicité. Mais le silence est impossible. Le silence hurle. Le silence est un message, tout comme ne rien faire est un acte.  Laisse ton être sonner et résonner en chaque parole et chaque acte.
Oui, deviens qui tu es. Il n'est pas concevable que tu esquives ton propre être
ou ta responsabilité.  Ce que tu fais est qui tu es. Tu es ta propre punition.
Tu deviens ton propre message.  Tu es le message ».  Leonard Peltier

 

14:47 Écrit par Aimable dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

23/01/2007

Le bon logiciel

 

CLIENT : Oui ? Le service Clientèle ?

EMPLOYÉ : Oui, bonjour ! Que puis-je faire pour vous ?

C : En révisant mon système, j'ai trouvé un logiciel appelé AMOUR, mais je ne sais pas comment il fonctionne. Pouvez vous m'aider ?

E : Bien sûr ! Mais je ne peux pas vous l'installer. Vous devrez le faire vous même. Je vous donnerai les instructions par téléphone, d'accord ?

C : Oui, je peux essayer. Je ne me connais pas beaucoup en informatique, mais je suis prêt à l'installer maintenant. Par où dois-je commencer ?

E : Le premier pas est d'ouvrir votre COEUR. L'avez-vous trouvé ?

C : Oui, voilà. Mais il y a plusieurs programmes qui tournent maintenant. Est-ce qu'il a un problème pour l'installer pendant qu'ils continuent ?

E : Quels programmes ?

C : Un petit instant, je regarde. PEINE PASSÉE.EXE, BASSE ESTIME.EXE, COLÈRE.EXE et RESSENTIMENT.COM tournent à ce moment.

E : Pas de problème. AMOUR effacera automatiquement PEINE PASSÉE.EXE de votre système d'exploitation actuel. Il se peut qu'il reste dans le disque dur, mais il n'affectera plus d'autres programmes. AMOUR finira par remplacer BASSE ESTIME.EXE avec un programme incorporé appelé HAUTE ESTIME.EXE. Cependant, vous devez désactiver complètement les programmes COLÈRE.EXE et RESSENTIMENT.COM. Ces programmes empêchent l'installation correcte de "AMOUR". Pouvez vous les arrêter maintenant ?

C : Je ne sais pas comment. Pouvez-vous me dire comment les arrêter ?

E : Avec plaisir. Allez au menu DÉMARRER et activez PARDON.EXE. Exécutez-le autant de fois que nécessaire jusqu'à ce que COLÈRE.EXE et RESSENTIMENT.COM soient complètement effacés.

C : C'est fait ! AMOUR a commencé à s'installer automatiquement. Est-ce normal ?

E : Oui. Vous aurez bientôt un message disant que AMOUR sera actif aussi longtemps que COEUR subsiste. Avez-vous ce message ?

C : Oui, je l'ai ! Est-ce que l'installation est finie ?

E : Oui, mais souvenez-vous que vous n'avez que le programme de base. Vous devez maintenant commencer à vous connecter à d'autres COEURS pour recevoir des actualisations.

C : Oh là là ! Je reçois un message d'erreur. Qu'est-ce que je fais ?

E : Que dit le message d'erreur ?

C : Il dit : "ERREUR 412 - PROGRAMME NON ACTIF EN COMPOSANTES INTERNES". Qu'est-ce que cela veut dire?

E : Pas de panique ! C'est un problème courant. Cela signifie que "AMOUR" est configuré pour l'exécution avec des COEURS extérieurs, mais n'a pas été exécuté dans votre propre COEUR. C'est une étape un peu complexe de la programmation, mais dit en mots simples, cela veut dire que vous devez "AIMER" votre propre système avant de pouvoir "AIMER" les autres.

C : Alors, que dois-je faire ?

E : Pouvez-vous localiser le logiciel "AUTO ACCUSATION" ?

C : Oui, je l'ai.

E : Formidable. Vous apprenez vite !

C : Merci.

E : De rien. Cliquez dans les fichiers suivants pour les copier dans votre répertoire COEUR : AUTO-PARDON.DOC, AUTO-ESTIME.TXT, VALEUR.INF et RÉALISATION.HTM. Le système remplacera tout fichier incompatible et activera une restauration de tout fichier défectueux. Également, vous devez effacer AUTO-CRITIQUE.EXE de tous vos répertoires, et vous pouvez effacer tous les fichiers temporaires de la corbeille, pour vous assurer qu'il soit totalement effacé et ne puisse jamais se réactiver.

C : Compris ! Hé ! MON COEUR est en train d'activer des fichiers très jolis ! SOURIRE.MPG s'active sur le moniteur et indique que CHALEUR.COM, PAIX.EXE et BONHEUR.COM se copient dans mon répertoire COEUR.

E : Cela indique que "AMOUR" est en train de s'installer et de s'exécuter. Maintenant vous pouvez vous débrouiller par vous-même. Encore une chose, avant de vous quitter...

C : OUI ?

E : AMOUR est un logiciel gratuit. Assurez-vous de le donner, avec tous ses modules, à toute personne que vous connaissez. A leur tour, ils vont le partager à d'autres, et vous recevrez des modules très agréables en retour.

C : Je vais le faire. Merci de votre aide !

13:31 Écrit par Aimable dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

14/01/2007

Sempiternellement

Assis devant mon PC, derrière moi la télé bafouille quelques pubs avant de nous montrer quelques moments trop attendus. Malheureusement les instants tant souhaiter s'écoulent rapidement pour reformuler de nouvelles pubs inlassablement.

20:36 Écrit par Aimable dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

13/01/2007

Méditations

L'être humain

 

 

Ma vie est traversée par des images. Plus exactement des textes qui m'aident à me construire et à réfléchir. Ils arrivent souvent aux bons moments. Je prends alors le temps de les comptempler.


Invitation à la folie


La Folie décida d'inviter ses amis pour prendre un café chez elle. Tous les invités y allèrent. Après le café la Folie proposa : « On joue à cache-cache ? »

« Cache-cache ? C'est quoi, ça ? » demanda la Curiosité.

« Cache-cache est un jeu. Je compte jusqu'à cent et vous vous cachez. Quand j'ai fini de compter je cherche, et le premier que je trouve sera le prochain à compter. »

Tous acceptèrent, sauf la Peur et la Paresse.

« 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7,... » la Folie commença à compter.

L'Empressement se cacha le premier, n'importe où. La Timidité, timide comme toujours, se cacha dans une touffe d'arbre. La Joie courut au milieu du jardin. La Tristesse commença à pleurer, car elle ne trouvait pas d'endroit approprié pour se cacher. L'Envie accompagna le Triomphe et se cacha près de lui derrière un rocher. La Folie continuait de compter tandis que ses amis se cachaient. Le Désespoir était désespéré en voyant que la Folie était déjà à soixante-neuf.

« CENT ! » Cria la Folie. « Je vais commencer à chercher... »

La première à être trouvée fut la Curiosité, car elle n'avait pu s'empêcher de sortir de sa cachette pour voir qui serait le premier découvert. En regardant sur le côté, la Folie vit le Doute au-dessus d'une clôture ne sachant pas de quel côté il serait mieux caché. Et ainsi de suite, elle découvrit la Joie, la Tristesse, la Timidité...

Quand ils furent tous réunis, la Curiosité demanda : « Où est l'Amour ? »

Personne ne l'avait vu. La Folie commença à le chercher. Elle chercha au-dessus d'une montagne, dans les rivières au pied des rochers. Mais elle ne trouvait pas l'Amour. Cherchant de tous côtés, la Folie vit un rosier, pris un bout de bois et commença à chercher parmi les branches, lorsque soudain elle entendit un cri.

C'était l'Amour, qui criait parce qu'une épine lui avait crevé un œil. La Folie ne savait pas quoi faire. Elle s'excusa, implora l'Amour pour avoir son pardon et alla jusqu'à lui promettre de le suivre pour toujours. L'Amour accepta les excuses.

Aujourd'hui, l'Amour est aveugle et la Folie l'accompagne toujours.  

Auteur inconnu

21:03 Écrit par Aimable dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

08/01/2007

Guide

ONZE MOYENS POUR AMELIORER SES RELATIONS – auteur inconnu

 

I. Avant de dire quoi que ce soit à quelqu’un, demande-toi :

- Est-ce vrai ?

- Est-ce aimable ?

- Est-ce utile ?

II. Fais des promesses parcimonieusement et tiens les toujours !

III. Ne rate jamais une occasion de faire un compliment ou d’encourager quelqu’un !

IV. Refuse de parler négativement des autres. Ne cancane pas et n’écoute pas les commérages !

V. Vis en sachant pardonner. Crois que la majorité des gens fait du mieux qu’elle peut !

VI. Garde l’esprit ouvert. Discute, mais n’argumente pas trop (Il est possible de désapprouver sans être désagréable) !

VII. Ne compte pas seulement jusqu’à 10, compte jusqu’à 1000 avant de faire ou dire quelque chose qui peut aggraver la situation !

VIII. Laisse tes qualités se révéler par elles-mêmes !

IX. Si quelqu’un te critique, regarde s’il y a quelque chose de vrai. Si oui, change. S’il n’y a rien de vrai dans ces critiques, ignore-les et vis comme si personne n’y croyait !

X. Cultive ton sens de l’humour. Le rire est le chemin le plus court entre 2 personnes !

XI. Ne cherche pas à être consolé-e, console ! Ne cherche pas à être compris-e, fais preuve de compréhension ! Ne cherche pas autant à être aimé-e, AIME !

17:40 Écrit par Aimable dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Heureuse Année 2007 !

Bonne année à tous ceux qui viennent lire régulièrement mes petits messages. Allons de l'avant. Vivons l'espérance et la joie,  continuellement améliorons  la communication et le partage. Apportons réciproquement le réconfort et le soulagement. Prennons conscience de notre environnement et de la misère qui nous entourent pour mieux la soulager. Chaque heure,  nous apportent la compréhension et l'épanouissement réciproque.

16:09 Écrit par Aimable dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

31/12/2006

 Sainte Sylvestre

Bonjour,
Merci pour vos encouragements, agréable passage pour l'an 2007. Céline, tes compliments donnent de nouveaux espoirs pour la suite de mon blog. Ma vie est belle,  mots pas toujours facile, bravo car ils viennent du coeur ! Il faut du courage et une foi solide. Que tes souhaits se réalisent, pour cette nouvelle année, à bientôt ! Voici d'autres blogs à découvrir : une vie à travers un clavier ou  blogue cherche lecteur, nous avons tant de chose à exprimer en cette nouvelle année...

12:33 Écrit par Aimable dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

26/12/2006

Chaque heure du jour

Prenez donc la lumière, guettez les aubes,
laissez-vous inonder de la lumière au plein midi,
accueillez la douceur des crépuscules,
et contemplez lentement la lune et les étoiles.

Vous y apprendrez à laisser la lumière se faire en vous-même,
à reconnaître vos propres ombres,
à être fidèle à votre vérité,
et à travailler pour qu’elle s’affermisse.

Prenez chaque heure du jour comme elle vient,
avec la tâche qu’elle indique,
et appliquez-vous à la vivre simplement,
sans fièvre, mais pleinement,
comme on peut mâcher lentement un morceau de pain pour le savourer.

Savourez donc les heures.

Et quand vous marchez pour aller d’une tâche à l’autre,
du lieu de la prière aux lieux des travaux,
de vous-même à l’autre,
prenez la mesure de vos pas,
que vos pieds s’ajustent au sol,
que votre corps se déploie et que votre tête s’ébroue et prenne l’air.

Bernard Poupard, moine

20:07 Écrit par Aimable dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

23/12/2006

Béatitudes d’ aujourd’hui et de toujours

Bienheureux ceux qui savent rire d’eux-mêmes :
ils n’ont pas fini de s’amuser.
Bienheureux ceux qui savent distinguer
une montagne d’une taupinière :
il leur sera épargné bien des tracas.
Bienheureux ceux qui sont capables de se reposer
et de dormir sans chercher d’excuses :
ils en apprendront des choses nouvelles !
Bienheureux ceux qui sont attentifs
à l’appel des autres,
sans toutefois se croire indispensables :
ils seront ferments de foi.
Heureux êtes-vous si vous savez admirer un sourire
et oublier une grimace :
votre route sera ensoleillée.
Bienheureux ceux qui pensent avant d’agir
et qui prient avant de penser :
ils éviteront bien des bêtises.
Heureux êtes-vous si vous savez vous taire
et sourire, même lorsqu’on vous coupe la parole,
lorsqu’on vous contredit
ou qu’on vous marche sur les pieds :
l’Evangile commence à pénétrer votre cœur.

Heureux surtout vous qui savez
reconnaître le Seigneur
en tous ceux que vous rencontrez :
vous avez trouvé la vraie lumière,
vous avez trouvé la véritable sagesse.

19:22 Écrit par Aimable dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Joyeuses fêtes !

Je souhaite à tous mes lecteurs d'agréables fêtes. Joyeux Noël, bonne et heureuse fin d'année et meilleurs voeux pour 2007. 

14:39 Écrit par Aimable dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

13/12/2006

Etoile


On ne regarde plus les étoiles. Je te demande, toi qui oublies ce qu'est la vie et son mystère, de lever une nuit la tête vers le ciel afin d'y découvrir ce que tu ne sais plus: l'immensité de l'univers. Cesse un instant d'être uniquement tourné vers tes tâches quotidiennes, cesse de calculer, de penser à ce que tu dois faire. Tu ne dois qu'une  seule chose avec force et constance : être humain. Et être humain, même si tu ne songes plus, c'est prendre conscience de ta place dans l'univers. Et cette conscience de la faire partager à ceux que tu aimes.  Alors fixe l'étoile lointaine. Tu ne peux même pas imaginer les distances, l'espace qui nous entoure, l'origine. Tout cela est mystère. Oui, l'homme s'est posé là, sur le sol de l'astre blanc qui éclaire immobile la nuit. Oui, au-delà de cette lune si proche, l'homme a envoyé en direction des planètes des fusées ou des ondes. Oui, il a recueilli des renseignements, des échos, et il sait calculer les vitesses, le déplacement de notre univers, son âge. Et en quoi cela efface-t-il le mystère de l'étoile lointaine ? En quoi ces données recueillies modifient-elles l'immensité de l'univers et ta double nature ; ta petitesse, tu n'es qu'un nain, un instant dans la création et pourtant tu es grandiose. Tu es le géant sur qui tu t'interroges, sur le sens de ton histoire, le pourquoi de l'univers. Tu regardes l'étoile lointaine et tu es confronté à ce que tu es : rien et tout. Martin Gray

Lorsque nous parlons de Noël, nous ne pouvons pas oublier de regarder au ciel. La naissance d'un enfant à été dévoilé le premier aux plus pauvres les bergers qui l'ont trouvé  grâce au scintillement d'une étoile pas comme les autres. Des sans-abri peut-être qui n'avaient audessus de leur tête que l'immense ciel étoilé. Je souhaite à mes lecteurs le préambule d'une merveilleuse fête qui ne sera pas comme les autres.

20:07 Écrit par Aimable dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Tu sais quoi ?

1. Tu savais que les efforts que fait une personne sont concluants quand ils sont vraiment désirés ?  2. Tu savais que les personnes qui paraissent être les plus fortes sont en fait les plus faibles ?  3. Tu savais que les personnes qui sont les plus secourables sont en général celles qui ont le plus besoin qu'on les aide ?  4. Tu savais que les 3 mots les plus difficiles à dire sont : Je t'aime, pardon et aide-moi ? Les personnes qui les disent sont celles qui réellement en ont besoin ou le sentent, et ce sont à elles que tu dois leur valeur, parce qu'elles les ont prononcées

5. Tu savais que les personnes qui occupent leur temps en te donnant leur compagnie, ou en t'aidant, sont celles qui ont le plus besoin que tu les aide et qui ont besoin de TA compagnie ?  6. Tu savais que les personnes qui s'habillent de rouge sont celles qui sont les plus sûres d'elles mêmes ?  7. Tu savais que les personnes qui s'habillent de jaune sont celles qui jouissent le plus de leur beauté ?  8. Tu savais que les personnes qui s'habillent de noir sont celles qui souhaitent passer inaperçues, et qui ont besoin de ta compréhension et de ton aide ?  9. Tu savais que quand tu aides quelqu'un, tu es aidé 2 fois plus ?

10. Tu savais que les personnes qui ont le plus besoin de toi, sont celles qui ne le disent pas ?  11. Tu savais qu'il est plus facile de dire ce que tu ressens si tu l'écris plutôt que de le dire en face à la personne ?  12. Tu savais que ça a plus de valeur si on le dit en face à la personne ?   13. Tu savais que ce qui te coûte à faire ou à dire a plus de valeur, que ce qui te coûte et que tu dois payer avec de l'argent.  14. Tu savais que si tu demandes quelque chose avec beaucoup de foi, alors si cette foi est sincère, tu obtiendras ce que tu désires ?

Mais, ne crois par à tout ce que je te dis, jusqu'à ce que tu le vérifies pas toi même. Si tu connais quelqu'un qui a besoin de quelque chose parmi celles que je t'ai dites et que tu puisses l'aider, donne lui ton aide, et tu verras qu'en retour tu recevras en double, ou alors aide-toi toi-même et regarde les résultats...

(auteur inconu)

18:22 Écrit par Aimable dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

09/12/2006

Bon dimanche !

Grâce à la "dictée "quotidienne, je retrouve des vieux textes de zola avec ses extraits de Germinal. Passage qui nous rappelle le dure labeur des mineurs. Le samedi, beaucoup de famille s'étaient couchées sans souper. Aujourd'hui beaucoup ne se reposent plus le samedi, le ventre bien rempli, ils dépensent leur énergie et le dimanche ils restent au lit. La fin de la semaine c'est bon de faire "La Pause" avec une minute de lecture. Pour que le lundi nous soyons en forme.

16:14 Écrit par Aimable dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

06/12/2006

Humanomime

Nos obligations, bien souvent pénibles nous paralyses. Nous voulons quelquefois les remettre à demain ou les laisser entre d'autres mains. Faisons un arrêt,  laisser la vie transformer nos habitudes. Avec un peu d'amour toute rigidité se met subitement à bouger.

13:19 Écrit par Aimable dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

04/12/2006

Douce France

C'était hier : Journée internationale des personnes handicapées.

Les régions de France sont vraiment les plus belles que je connaisse. Je ne dis pas cela par chauvinisme, l'être humain réagit de cette façon partout dans tous les pays, lorsqu'il est heureux. Nous avons l'occasion d'avoir les reliefs des climats si différents, concentré en un seul petit pays. Pourtant, nous ne sommes pas les plus joyeux, ni les plus généreux.

20:34 Écrit par Aimable dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

03/12/2006

St Nicolas

Avec la mondialisation et le multimédia,  sommes-nous pas entrain de balayer nos traditions. En visitant d'autres blogues je me rends compte que bientôt c'est la St Nicolas. En Alsace nous consacrons cette fête aux écoliers sages et garent aux autres, le père fouettard est là pour les corriger. Je crois que le rôle premier de l'adulte est de faire rêver les enfants. Nous vivons un monde qui dicte ses images et les imposent, affligent une agonie de plus en plus violente à notre imagination. Je souhaite que dans nos esprits toujours en recherche de fêtes, l'inspiration et les traditions ne se perdent pas.  Bonne semaine et pour les petits et grands un joyeux  St Nicolas.

16:07 Écrit par Aimable dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

02/12/2006

Bon week-end !

La fin de la semaine est là, tout se déroule bien. La famille est rassemblée, beaucoup d'énergie se déguage tout le monde est à la maison, on oublie comme bien souvent que le week-end est consacré au repos. Il est important que le lundi notre visage soit souriant et détendu pour donner un sens à notre travail et le mettre en valeur.

09:13 Écrit par Aimable dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

28/11/2006

Désagréments pour un arrangement

Avoir un parent à l'hôpital est difficile à s'imaginer lorsque cela n'est pas encore arrivé. Beaucoup de stress, quelquefois pour peu de choses. Notre cerveau fonctionne au quart de tour. Tout prend des proportions plus grandes ou au contraire beaucoup moins importante. Mais nous nous trouvons alors déstabilisé. Mon épouse s'est fait opérer de son hallux valgus. Une intervention qui lui permet d'améliorer sa vie quotidienne. Rien à voir avec une maladie ou un accident. Je me trouve devant une situation inhabituelle qui occasionne tout de même beaucoup de surprises, même si tout est soigneusement préparé.

18:40 Écrit par Aimable dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

27/11/2006

Bonne semaine

Voilà, je continue à poursuivre tranquillement mon chemin, comme un pélerin loin de sa destinée. La nouvelle semaine se présente avec une météo prometteuse. Soleil mais nos arbres se dénudent toujours plus. Certains n'ont déjà plus leurs feuilles. Ma fille s'installe à la campagne chez un éleveur-agriculteur pour faire son premier stage de travail.

12:46 Écrit par Aimable dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

26/11/2006

Et voilà dimanche

Réflexion dominicale : Vivre en France, pays de l'abondance, ses reliefs changeants et ses paysages magnifiques,  les habitants sont reconnus comme des citoyens intelligents. Notre environnement ne manque de rien, pourtant le dénuement est présent, sans aller bien loin. Tout proche, la misère frappe aux portes. Ou sont les besoins ? La pauvreté ?  C'est paradoxale la répondre à ces questions. Le chômage rend malheureux, oui le travail pour certain,  aide à peine a subvenir à une vie sereine. La solitude des immeubles surpeuplés choisit lui aussi ses victimes jeunes et vieux. Notre soif d'informations tellement vital finit par nous saturer.  Demain c'est lundi, une nouvelle journée s'ouvrira devant moi. Actuellement sur M6, Super Nanny dicte sa loi. Je crois que dans les pays privilégiés nous avons un problème d'autorité qui commence par la  famille et s'étend dans la société. Par ou devons-nous démarrer ? Je crois savoir, se remettre soi-même en question.

13:58 Écrit par Aimable dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |